laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Actualités "développées" > Colloque Daudet et les langues > Retour en images sur ... Le colloque Daudet et les langues

Colloque Daudet et les langues

Retour en images sur ... Le colloque Daudet et les langues

Retour en images sur ... Le colloque Daudet et les langues

Visualiser l’album photos dédié au colloque.

 

 

Lire l’entretien avec Gabrielle Melison-Hirchwald, littéraire et dixneuviémiste.

 

 

Le colloque international "Daudet et les langues", 150 ans Lettres de mon moulin s’est tenu du 25 au 26 avril 2019 à Nancy dans les murs de l’ATILF (CNRS & Université de Lorraine) | Salle Paul Imbs, organisé par Gabrielle Melison-Hirchwald, rattachée à l’équipe de recherche Ressources : normalisation, annotation, et exploitation

 

 

Plusieurs experts littéraires se sont réunis et sont venus échanger, débattre, démontrer, expliquer.
Par ordre alphabétique : J. Bonnin-Ponnier, S. Chabaud, AS. Dufief, PJ. Dufief, M. El Kak, R. Enriquez, H. Färnlöf, E. Galby-Marinetti, MC. Hubert, J. Le Guennec, G. Melison, N. Morgan, L. Olivier-Messonnier, N. Morgan, M. Sandras, A. Ribes, B. Urbani ...

 

 

À l’occasion du 150e anniversaire de la publication en recueil des Lettres de mon moulin, ce colloque était l’occasion de revenir sur l’une des œuvres les plus populaires de Daudet, constamment rééditée, traduite et adaptée, en réévaluant notamment l’impact que cette œuvre a pu avoir dans l’inconscient collectif pour des générations d’élèves. Les interventions proposées par une quinzaine de chercheurs français et étrangers ont parfaitement répondu aux enjeux du colloque et même dépassé les attentes.

 

Certains contes comme La Chèvre de Monsieur Seguin ont été étudiés selon diverses perspectives. Ce fut aussi l’occasion d’aborder des adaptations de l’œuvre mais aussi des traductions en particulier en afrikaans, arabe, espagnol, catalan et en suédois. En marge du colloque, a été proposée une conférence grand public animée par Pierre-Jean Dufief et Gabrielle Melison-Hirchwald sur Daudet et l’Académie Goncourt.

 

Enfin, les questions de réception et de transferts culturels ont clôturé la manifestation. Les échanges fructueux ont permis de dégager des axes de recherches, notamment concernant l’élaboration d’un recensement des traductions des Lettres de mon moulin à travers le monde.

 

Quelques semaines plus tard, à quelque 650 km de Nancy, un autre colloque "les Lettres de mon moulin, œuvre patrimoniale", organisé par l’association des amis de Daudet à Fontvieille, a donné lieu à un prolongement très intéressant des débats initiés à l’Université de Lorraine.

 

 

Contact : <gabrielle.melison@atilf.fr>

 

 

Fontvieille, château de Montauban, 12 mai 2019

 

 

Dernière mise à jour : 28/06/2019 LG-DB © Service communication ATILF | Source : Gabrielle Melison-Hirchwald
  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales